Windmill

Verdir notre environnement urbain

Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués, Nouvelles et communiqués archivés

Déclaration de Windmill au sujet de la décision de la Commission des affaires municipales de l’Ontario de rejeter les appels contre Zibi

Windmill Developments, le

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués, Nouvelles et communiqués archivés. Ajouter un signet.

Ottawa, le 17 novembre 2015

Le groupe de développement Windmill a très bien accueilli la décision claire et catégorique de la Commission des affaires municipales de l’Ontario de rejeter les appels qui ont été déposés lorsque la Ville d’Ottawa a accepté de modifier le zonage afin d’accommoder le projet Zibi.

Windmill a très hâte de poursuivre ses plans et de transformer ces terrains industriels contaminés et interdits en une collectivité des plus durables au monde, et de faire de Zibi un endroit où la culture et l’histoire des Algonquins‑Anishinabeg ne sont pas seulement présentes, mais célébrées.

« Nous sommes heureux de constater que la Commission des affaires municipales de l’Ontario reconnaisse que la Ville et Windmill “ont consulté et mobilisé le public et les Premières nations, et que l’entreprise s’engage à respecter et à intégrer l’histoire et la culture autochtones aux plans de construction proposés” », a affirmé Jeff Westeinde, président de Windmill.

Windmill a également hâte de saisir l’occasion de souligner la riche histoire et l’héritage industriel du site, et de rétablir un accès public aux secteurs riverains des îles et aux chutes Chaudière qu’il sera possible de visiter pour la première fois depuis presque 200 ans.

« Cette décision nous ouvre la voie et nous permet de continuer un important travail pour bâtir la première collectivité One Planet au Canada, un véritable modèle de durabilité, ici, au cœur de la région de la capitale nationale », a dit Rodney Wilts, associé de Windmill, « Nous savons que le projet est très attendu et nous sommes bien décidés à concrétiser notre vision ».

Au cours des quelques dernières années, Windmill a mené le programme de mobilisation le plus inclusif et le plus solide, définitivement dans l’est du Canada, et possiblement dans tout le Canada, entre un entrepreneur privé et les Premières nations, et a ainsi surpassé volontairement le minimum que les lois imposaient. Dans le cadre de son programme de mobilisation primé, Windmill a tendu la main à toutes les collectivités algonquines‑anishinabeg; la majorité d’entre elles n’avaient jamais reçu une invitation ou même une demande pour participer à des consultations sur les questions qui touchent la capitale nationale.

Le groupe Windmill est engagé à bâtir Zibi dans l’amitié avec les Algonquins‑Anishinabeg, et à rendre Zibi le plus bénéfique possible, avec et pour la nation algonquine.

La décision détaillée de la Commission se trouve au lien suivant : Cliquez ici

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du programme de mobilisation entre Windmill et les Algonquins‑Anishinabeg, allez à www.zibi-i-site.ca.


Nous n'acceptons plus de commentaires.