Windmill

Greening Our Urban Environments Since 2003

Menu Toogle Image

Nouvelles

Billets antérieurs

Deux nouvelles communautés algonquines signent des lettres d’intentions, affirment être prêtes à faire des affaires

Gatineau, le 27 avril 2017 – Les camions et les excavatrices de la compagnie algonquine Decontie Construction inc., en provenance de la communauté de Kitigan Zibi Anishinaabeg (KZA), sont sur le chantier de Zibi depuis le début avril afin d’entreprendre les travaux d’assainissement nécessaires en prévision des travaux de construction.

Depuis plus de deux ans, Windmill Development et Dream Unlimited travaillent en partenariat avec Decontie Construction dans le but de surmonter les nombreux obstacles et barrières actuels qui empêchent les travailleurs des Premières Nations de travailler sur le projet Zibi. Ce projet de 1,2 milliard transformera 37,5 acres de terres contaminées en une communauté mixte d’envergure internationale.

Le début des travaux est un jalon important pour ce projet et preuve que le partenariat – unique et sans égal dans cette région – entre le secteur privé et les entreprises, collectivités et gens des Premières Nations donne lieu à des bénéfices concrets.

Decontie Construction et l’équipe de promoteurs s’acharnent depuis 18 mois à munir les travailleurs des certifications nécessaires et les aider à obtenir la formation requise, ainsi que les permis et licences obligatoires pour travailler à Zibi. Plus de 250 travailleurs autochtones ont demandé à ce que leurs noms soient ajoutés à une liste de travailleurs potentiels initiée par Decontie l’année dernière.

Les travailleurs autochtones sont maintenant sur les lieux grâce à la détermination de Windmill, Dream et Decontie ainsi qu’à l’appui et à la volonté de la Commission de la Construction du Québec (CCQ) et des différents paliers gouvernementaux à changer le statu quo et à appuyer le droit des Premières Nations à l’autodétermination. Les discussions avec les gouvernements du Québec et de l’Ontario se poursuivent afin de permettre à plus d’ouvriers des Premières Nations à se joindre au projet, ainsi qu’à garantir une présence importante de la culture Algonquine Anishinabeg à travers cette nouvelle communauté.

 

Les communautés algonquines de Longue-Pointe et Timiskaming signent des lettres d’intentions avec le projet Zibi pour offrir des bénéfices à leurs communautés

Pour donner suite aux ententes avec Pikwàkanagàn et les Algonquins de l’Ontario, c’est maintenant au tour de Longue-Pointe et Timiskaming de se joindre au partenariat avec Windmill et Dream. Les deux communautés ont signé des lettres d’intentions qui décrivent la manière dont le projet Zibi aidera à créer de nouvelles occasions pour les membres de ces communautés, en plus de faire la promotion de la culture et des peuples de Premières Nations dans la région de la capitale nationale tout en tissant des liens plus forts avec leurs communautés.

Zibi est un projet de développement s’étalant sur 37 acres de terrains, situés aux abords de la rivière des Outaouais à Gatineau et sur les îles Chaudière et Albert à Ottawa. Sachant que la région de la capitale nationale est importante pour les peuples des Premières Nations environnants, Windmill et Dream travaillent depuis le début du projet en collaboration avec les communautés Algonquines Anishinaabeg afin de leur offrir des bénéfices concrets.

Bien plus que de seulement offrir des occasions de travail, le projet Zibi se veut un catalyseur de projets et de discussions entourant la culture, le passé, et les peuples des Premières Nations ici dans la région de la capitale nationale. Grâce aux arts, au patrimoine, à l’emploi, à la formation, au mentorat des jeunes et à la reconnaissance formelle que ce site et la région sont sur un territoire Algonquin non cédé, Zibi sera une manifestation authentique et importante de la Nation Algonquin au cœur de la région de la capitale nationale.

 

Citations

Andy Decontie, Président, Decontie Construction : « Lorsque j’ai lancé l’entreprise Decontie, ma vision était de créer des occasions pour ma communauté et mon peuple. Plusieurs membres de ma famille et de ma communauté ont dû quitter le Canada afin de trouver du travail aux États-Unis dans les années 50, 60, et 70. Mais aujourd’hui nous voyons l’impact de notre partenariat avec Zibi : la création d’emplois et d’avantages pour les Algonquins Anishinabeg au cœur de nos terres ancestrales. Voici notre peuple exerçant son droit d’autodétermination en prenant les actions nécessaires afin de combler l’écart économique existant.”

Chef Kirby Whiteduck, Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn : « Windmill est le premier promoteur immobilier du secteur qui a approché la communauté Algonquine, et nous croyons que leurs intentions étaient justes et authentiques. Et maintenant nous avons de vraies preuves qui concrétisent leur engagement, offrant de vrais bénéfices pour nos peuples. »

Chef Wayne McKenzie, Première Nation algonquine de Timiskaming : « Nous voyons le projet Zibi comme un pilier sur lequel la Nation Algonquine peut s’unir tout en franchissant la frontière provinciale, ainsi qu’une affirmation que les Première Nations Algonquines de Timiskaming, Longue-Pointe et Pikwàkanagàn sont prêtes à faire des affaires. En voyant des ouvriers Algonquins Anishinabeg sur le site, travaillant à décontaminer les sols, restaurer les abords de la rivière, et à améliorer l’état de la Rivière, nous avons la preuve que ce partenariat avec Zibi est authentique. Il contribuera à l’amélioration de notre économie, notre culture, et notre environnement, tel que mentionné dans la lettre d’intention. »

Jeff Westeinde, président, Groupe développment Windmill : « Depuis le début de ce projet en 2013, notre intention a toujours été que Zibi devienne un exemple à suivre en matière de collaboration avec les Premières Nations dans notre région. Aujourd’hui nous voyons la preuve que cette collaboration porte fruit, tel que promis. En plus des nouveaux partenariats avec les communautés de Longue-Pointe et Timiskaming, nous croyons que nous allons voir une vraie présence importante et tangible dans la région de la capitale nationale. Nous continuons nos efforts envers les communautés Algonquines restantes et les invitons à nous joindre dans ce nouveau modèle de collaboration. »

Daniel Marinovic, vice président sénior, Dream : « C’est un grand honneur pour Dream de participer à ce projet important et transformateur dans notre capitale nationale, qui servira aussi de modèle des partenariats possibles avec nos Premières Nations. C’est un privilège de pouvoir participer dans un projet de telle envergure qui créera non seulement des occasions importantes pour les Premières Nations, mais qui permettra aussi de mettre en valeur le patrimoine et la culture Algonquine Anishinaabeg. »

 

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués, Nouvelles et communiqués archivés | Comments Off on Partenariat avec Algonquins Anishinabes donne lieu aux emplois promis à Zibi

Ottawa, le 25 janvier 2016 – Dans le cadre de sa soumission pour le réaménagement des plaines LeBreton, le Groupe RendezVous LeBreton a élaboré une vision audacieuse pour la durabilité, une vision qui transforme ce lieu en l’un des aménagements urbains axés sur la durabilité le plus important de l’Amérique du Nord.

RendezVous LeBreton, appuyé par les Sénateurs d’Ottawa, a élaboré un plan de durabilité fondé sur le cadre One Planet Living; la même norme agressive est adoptée par le projet Zibi de Windmill Development situé à deux pas sur l’île des Chaudières. Situé entre Zibi et l’Ottawa Centre EcoDistrict, le plan de durabilité du GRVL est prêt à créer l’un des plus grands districts urbains, le plus durable en Amérique du Nord, voire au monde.

Guidé par le cadre One Planet Living, le groupe a créé un plan de développement fondé sur dix principes, veillant à ce que le projet soit durable sur les plans social, environnemental et économique. En mettant autant l’accent sur les personnes que sur l’environnement, le GRVL vise à créer une collectivité où il est facile, attrayant et abordable de mener une vie heureuse et saine tout en utilisant une juste part des ressources de la Terre.

« Beaucoup de projets de réaménagement ont tendance à mettre l’accent sur les questions environnementales, comme la réduction des déchets de construction, mais cette équipe a décidé que pour créer un aménagement de calibre mondial, il lui fallait un projet qui soit profitable aux personnes et qui leur permette de sentir qu’elles y sont liées » déclare Steve Dulmage de BuildGreen Solutions, les conseillers du projet en matière de durabilité.

Le GRVL reconnaît qu’il sera difficile de réaliser tous les principes du cadre One Planet pour un projet de cette envergure, mais comme M. Dulmage le fait remarquer : « L’histoire de ce site comprend l’innovation et l’entrepreneuriat; alors, pourquoi ne pas fixer des objectifs ambitieux qui exigeront le même état d’esprit pour y arriver? »

Cette attitude a déjà mené à un certain nombre d’idées novatrices. L’équipe du projet a trouvé un partenaire possible qui pourrait s’assurer que le Centre des événements devient l’un des premiers stades à consommation énergétique nette zéro au monde, et un système de « tuyaux mauves » sera étudié dans le but de réduire la quantité de la précieuse eau du robinet utilisée pour les toilettes à chasse d’eau.

En plus de chercher à obtenir l’appui de One Planet, le plan de durabilité de l’équipe s’engage aussi à atteindre le but fixé par la CCN en ce qui concerne le Leadership in Energy and Environmental Design (LEED) pour nouvelle construction de tous les nouveaux immeubles. Toutefois, le GRVL va un pas plus loin et s’est engagé à respecter également la norme communautaire de LEED pour l’aménagement des quartiers.

Les initiatives qui démontrent un engagement à l’égard de la responsabilité sociale comprennent le logement abordable planifié, des lieux de rassemblement dynamiques pour les résidents et les visiteurs, des possibilités récréatives par l’intermédiaire du Sensplex et de l’Abilities Centre, et des programmes qui aideront aussi bien les entreprises que les résidents à prendre des décisions plus saines et plus écologiques. Bien sûr, tout commence par l’assainissement des plaines LeBreton, et par la revitalisation d’un site qui peut être transformé d’une friche industrielle en une collectivité qui ajoute de la valeur à l’économie locale et enrichit le tissu social et culturel de la ville.

-30-

À propos de Build Green Solutions

BuildGreen Solutions Inc. se spécialise dans l’intégration des principes de durabilité – environnementale, sociale et économique – à l’aménagement des terrains urbains.
Depuis 1999, BuildGreen Solutions a œuvré à certains des projets les plus innovateurs du Canada : des bâtiments écologiques, des infrastructures durables et des projets de communautés écologiques. En offrant une démarche axée sur les solutions et sur le marché, nous avons permis à nos clients de viser des buts de durabilité ambitieux, mais durables, en intégrant des stratégies et des technologies innovatrices. Parmi ces projets, il y a eu celui de Windmill Development, « Zibi », ainsi que « The Currents » et « The Eddy », tous à Ottawa, puis « Aqua + Vento » à Calgary et « Dockside Green » à Victoria.

À propos de One Planet Living et One Planet Communities

One Planet Living est la vision d’un monde où les gens mènent des vies heureuses et saines dans la limite de leur juste part des ressources de la Terre, laissant la place à la faune et à l’étendue sauvage.
Le cadre One Planet Living est fondé sur dix principes faciles à comprendre touchant des domaines comme le carbone, les déchets, le transport, les aliments et l’eau, et il nous permet de prévoir, d’offrir et de communiquer le développement durable. Le cadre offre une carte de route claire et pratique pour une meilleure manière de vivre et de faire des affaires.

Le projet Zibi de Windmill Development vient d’être nommé dixième communauté One Planet.

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués, Nouvelles et communiqués archivés | Comments Off on Des buts de durabilité ambitieux pour le réaménagement de calibre mondial des plaines LeBreton

Ottawa, le 17 novembre 2015

Le groupe de développement Windmill a très bien accueilli la décision claire et catégorique de la Commission des affaires municipales de l’Ontario de rejeter les appels qui ont été déposés lorsque la Ville d’Ottawa a accepté de modifier le zonage afin d’accommoder le projet Zibi.

Windmill a très hâte de poursuivre ses plans et de transformer ces terrains industriels contaminés et interdits en une collectivité des plus durables au monde, et de faire de Zibi un endroit où la culture et l’histoire des Algonquins‑Anishinabeg ne sont pas seulement présentes, mais célébrées.

« Nous sommes heureux de constater que la Commission des affaires municipales de l’Ontario reconnaisse que la Ville et Windmill “ont consulté et mobilisé le public et les Premières nations, et que l’entreprise s’engage à respecter et à intégrer l’histoire et la culture autochtones aux plans de construction proposés” », a affirmé Jeff Westeinde, président de Windmill.

Windmill a également hâte de saisir l’occasion de souligner la riche histoire et l’héritage industriel du site, et de rétablir un accès public aux secteurs riverains des îles et aux chutes Chaudière qu’il sera possible de visiter pour la première fois depuis presque 200 ans.

« Cette décision nous ouvre la voie et nous permet de continuer un important travail pour bâtir la première collectivité One Planet au Canada, un véritable modèle de durabilité, ici, au cœur de la région de la capitale nationale », a dit Rodney Wilts, associé de Windmill, « Nous savons que le projet est très attendu et nous sommes bien décidés à concrétiser notre vision ».

Au cours des quelques dernières années, Windmill a mené le programme de mobilisation le plus inclusif et le plus solide, définitivement dans l’est du Canada, et possiblement dans tout le Canada, entre un entrepreneur privé et les Premières nations, et a ainsi surpassé volontairement le minimum que les lois imposaient. Dans le cadre de son programme de mobilisation primé, Windmill a tendu la main à toutes les collectivités algonquines‑anishinabeg; la majorité d’entre elles n’avaient jamais reçu une invitation ou même une demande pour participer à des consultations sur les questions qui touchent la capitale nationale.

Le groupe Windmill est engagé à bâtir Zibi dans l’amitié avec les Algonquins‑Anishinabeg, et à rendre Zibi le plus bénéfique possible, avec et pour la nation algonquine.

La décision détaillée de la Commission se trouve au lien suivant : Cliquez ici

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du programme de mobilisation entre Windmill et les Algonquins‑Anishinabeg, allez à www.zibi-i-site.ca.

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués, Nouvelles et communiqués archivés | Comments Off on Déclaration de Windmill au sujet de la décision de la Commission des affaires municipales de l’Ontario de rejeter les appels contre Zibi

DecontielogoPremier mandat hors réserve pour l’entreprise autochtone associée au projet Zibi de Windmill

Kitigan Zibi, 8 octobre 2015 – Decontie Construction, le seul entrepreneur général de Kitigan Zibi, a obtenu un contrat de 4,5 M$ d’Hydro-Québec. Le mandat consiste à démanteler la centrale hydroélectrique désaffectée Corbeau, située près de la réserve, dans la région de Maniwaki, au Québec.

Il s’agit du premier mandat hors réserve de l’entreprise; il permettra de créer 20 emplois pour les gens de métier algonquins‑anishinabeg, notamment, des postes de menuisiers, d’ouvriers, de camionneurs, d’opérateurs de pelle, et d’agents de sécurité.

« Kitigan Zibi, comme de nombreuses réserves, affiche un taux de chômage élevé », affirme Andrew Decontie, président et fondateur de Decontie Construction. « Nous sommes très fiers d’apporter de nouvelles occasions et du travail à notre collectivité », dit‑il.

En raison des barrières systémiques, les Algonquins de la réserve et d’autres membres des Premières Nations éprouvent des difficultés à obtenir des certificats de compétence, et ce malgré une scolarité et une expérience de travail amplement suffisantes. Jusqu’à maintenant, les gens de métier algonquins de la collectivité devaient s’en tenir aux emplois liés aux projets de construction au sein de Kitigan Zibi.

Puisque le projet se déroule à proximité de la réserve, et puisque la centrale hydroélectrique se situe sur des terres qui seront bientôt rétrocédées à la collectivité de Kitigan Zibi, la Commission de la construction du Québec (CCQ) a créé une zone administrative particulière, afin de permettre aux travailleurs algonquins‑anishinabeg d’obtenir des emplois créés dans le cadre de ce projet.

« Cette occasion est sans précédent; notre entreprise créera bel et bien des emplois à l’extérieur de la réserve », dit Andrew Decontie. « Grâce à ce contrat, ainsi qu’aux travaux du projet de réaménagement Zibi qui sont sur le point de commencer, nous donnons un élan à notre peuple. Voici là un exemple concret d’autodétermination qui cadre avec la vision de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones », affirme‑t-il.

Les travaux du projet de démolition Corbeau doivent commencer immédiatement et se poursuivre jusqu’au printemps. Le projet est unique en son genre, car Decontie Construction est le principal entrepreneur; il engagera avec deux entreprises non autochtones, soit Milestone Environmental Contracting et DemoPLUS, qui fourniront des services spécialisés, notamment, la décontamination, le désamiantage et l’élimination du plomb.

Les trois entreprises collaboreront également dans le cadre du projet de réaménagement Zibi dont les activités sont sur le point de commencer à Ottawa et à Gatineau. Le projet respectera le même modèle en ce qui concerne le recrutement, l’embauche, la formation et l’attestation de l’effectif algonquin. L’idée de créer une zone administrative particulière semblable à celle du projet Corbeau fait actuellement l’objet de discussions avec la CCQ.

Windmill, une entreprise originaire d’Ottawa, a annoncé cet été qu’elle forgeait un partenariat avec Decontie Construction dans le cadre du projet Zibi. En plus d’effectuer les travaux de restauration et de construction pour ce projet échelonné sur 15 ans et évalué à 1,2 milliard de dollars, Decontie aura le mandat bien précis d’aider les travailleurs algonquins qui souhaitent obtenir les formations et les attestations nécessaires, et de veiller à ce qu’ils respectent toutes les règles et normes du travail afin qu’ils réussissent à se trouver des emplois à l’extérieur de la réserve.

« Ensemble, nous entamons des projets qui procureront des avantages concrets et durables aux générations actuelles et futures d’Algonquins‑Anishinabeg », dit Jeff Westeinde, président de Windmill et un administrateur de Milestone Environmental Contracting. « Il s’agit de créer bien plus que des emplois — ce qui en soi représente une grande réussite. Il s’agit de créer un modèle durable d’emploi et d’autodétermination; un modèle que d’autres entreprises pourront suivre. Il faut repenser l’industrie. Nous souhaitons démontrer qu’il est avantageux de collaborer avec la collectivité algonquine », ajoute‑t‑il.

Au sujet de Decontie Construction Inc.

Decontie Construction Inc. détient un permis d’entrepreneur général (niveau 1.3) que lui a accordé la Régie du bâtiment du Québec. L’entreprise a donc l’autorisation de construire tout type de bâtiment, qu’il s’agisse d’un développement résidentiel ou commercial, situé à l’intérieur ou à l’extérieur de la réserve. Le fondateur, Andrew Decontie, un Algonquin‑Anishinabe de Kitigan Zibi, compte plus de 20 ans d’expérience dans le secteur de la construction. Sa passion pour ce métier et pour le mieux-être de son peuple est ancrée dans son souvenir des membres de sa famille et de sa collectivité qui ont été forcés de quitter le Canada, durant les années 50, 60 et 70, et qui sont partis à la recherche d’emplois aux États-Unis.

Pour obtenir de plus amples renseignements, ou pour demander un entretien, veuillez communiquer avec :

Wanda Thusky
Agente de liaison algonquine
decontieconstruction@hotmail.com
819‑441‑6243

Annie Boucher
613-863-3702
boucher@fusecommunications.ca
@aboucherfuse

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués | Comments Off on Decontie Construction de Kitigan Zibi obtient un mandat de 4,5 M$ d’Hydro‑Québec

1er septembre 2015 – Ottawa, Ontario – Le groupe développement Windmill Developments et le Centre d’excellence des véhicules canadiens automatisés (CAVCOE) ont annoncé qu’ils feront équipe pour mener une étude de faisabilité et de planification pour la démonstration, l’essai et le déploiement de navettes électriques entièrement automatisées à Zibi.

Zibi est le réaménagement très attendu de la zone industrielle qui relie Ottawa (Ontario) et Gatineau (Québec). Zibi sera développé grâce à un partenariat entre Windmill Developments et Dream Unlimited Corp. (TSX : DRM) et a pour objectif de devenir la collectivité la plus durable dans le monde. Cette collectivité riveraine sera inclusive et comprendra le nécessaire pour magasiner, dîner, se détendre et se divertir dans une optique de soutien à une vie sociale en santé et vibrante.

Le concept à l’étude pour les transports à Zibi est l’utilisation de mini-navettes électriques entièrement automatisées pour transporter les personnes dans l’enceinte de Zibi, mais également entre Zibi et des stations de transport en commun à Ottawa et Gatineau.

Jonathan Westeinde, le Président directeur général de Windmill Developments, a déclaré « Nous sommes très excités par l’exploration des options concernant les véhicules et les navettes automatisés sur le site de Zibi qui permettront de réduire la congestion routière et qui nous aideront à atteindre notre but de devenir l’une des collectivités les plus durables dans le monde. »

Barrie Kirk, directeur du CAVCOE, a ajouté « Au CAVCOE, nous sommes heureux et fiers de gérer ce projet en association avec Windmill et Dream. En cas de succès, cet essai, le premier de ce type au Canada, permettra au Canada et à de nombreux intervenants canadiens d’avoir l’opportunité d’apprendre de première main les détails du déploiement et de l’exploitation de véhicules automatisés.

 À propos de Windmill

Windmill est une société visionnaire vouée à la transformation des pratiques habituelles de développement en s’assurant que tous ses projets soient exemplaires sur le plan écologique, social et du rendement financier. Chacun de ses projets est pensé, conçu et réalisé en vue de protéger et de rehausser l’attrait de la collectivité locale et notre écosystème. Windmill est le seul promoteur en Amérique du Nord à avoir obtenu le label LEED Platine pour tous ses projets à usage mixte. Au nombre des projets déjà réalisés, soulignons The Currents, un centre des arts d’interprétation jumelé à une tour d’habitations en copropriété dans le quartier Wellinton Ouest d’Ottawa, et un modèle de collectivité durable à Victoria désignée comme une des 16 réalisations d’importance par l’Initiative climatique Clinton.

 À propos de Dream

Dream (TSX:DRM) est un des chefs de file des sociétés immobilières au Canada et gère des actifs d’environ 15 milliards de dollars en Amérique du Nord et en Europe. Le champ d’action de la société comprend l’aménagement de terrains résidentiels, la construction d’habitations et d’immeubles en copropriété, la gestion d’actifs pour trois fonds de placement inscrits à l’indice TSX, et un fonds de placement diversifié, des fonds de biens durables, l’investissement et la gestion d’infrastructures canadiennes d’énergie renouvelable, en plus de détenir des biens à usage commercial. Les projets d’aménagement de Dream comprennent celui du district historique de la distillerie de Toronto et du Village des athlètes pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015. Dream a fait ses preuves comme société novatrice et par sa capacité à structurer et à mettre en place des occasions intéressantes d’investissement.

À propos de CAVCOE

Le Centre d’excellence des véhicules canadiens automatisés (CAVCOE) se consacre à aider les intervenants des secteurs privé et public à se préparer à l’arrivée de véhicules automatisés. Parmi les clients du CAVCOE, on retrouve deux villes majeures du Canada et des entreprises impliquées dans les transports, dans les équipements de transport, dans la gestion de flotte et dans la technologie. Le CAVCOE a récemment fait équipe avec le Conference Board of Canada et l’institut Van Horne afin de préparer un rapport sur Les véhicules automatisés : l’arrivée de la prochaine technologie révolutionnaire. Une copie gratuite est disponible ici.

Pour plus d’informations :

Jonathan Westeinde
Président directeur général
Windmill Developments
613-820-5600 poste 158
JonathanW@windmilldevelopments.com

Barrie Kirk
Directeur exécutif
CAVCOE
613-271-1657
bkirk@cavcoe.com

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués | Comments Off on Étude sur des navettes électriques sans conducteur pour Zibi

Londres, 21 mai 2015 – Bioregional, l’organisme de bienfaisance dans le domaine de la durabilité qui a son siège social au Royaume-Uni, a désigné le projet Zibi réalisé à Ottawa-Gatineau comme première collectivité certifiée One Planet Community au Canada, la dixième au monde.

Le label One Planet est l’étalon-or dans le domaine de la durabilité pour des projets d’aménagement et est non seulement une reconnaissance des normes de construction écologique, mais aussi d’un engagement soutenu au respect de tous les aspects de développement durable pour la durée de vie de l’aménagement.

Zibi, qui signifie « rivière » en langue algonquine, est un secteur riverain situé dans les centres-ville d’Ottawa et de Gatineau avec vue sur la rivière des Outaouais et la chute des Chaudières. Le choix du nom de ce projet témoigne d’un engagement public envers la Nation Algonquin-Anishinabe sur les terres non cédées de laquelle sont situées la vallée de l’Outaouais et certaines parties de l’Ontario et du Québec.

Réaménagé à partir d’une zone industrielle désaffectée où était exploitée une usine de papier, le site de 37 acres sera à occupation mixte et accueillera des espaces commerciaux et de vente au détail, des habitations en copropriété, un hôtel, des parcs et des espaces riverains et un réseau de sentiers pédestres et de pistes cyclables.

On prévoit ainsi aménager une superficie de près de 280 000 mètres carrés. Zibi offrira aux gens un cadre unique au sein duquel vivre, travailler, s’adonner à des loisirs et apprendre dans un des secteurs les plus pittoresques et riches en histoire de la région de la capitale nationale.

Travaillant de concert avec Bioregional, les promoteurs Windmill Development Group et Dream Unlimited Corp. ont appliqué les 10 principes de One Planet Living dans la planification de Zibi comme aménagement durable et respectueux de l’environnement.

L’attribution du label de One Planet Community repose sur l’adoption d’un plan d’action en matière de durabilité qui repose sur ces dix principes.

Parmi les points saillants du plan Zibi, soulignons :

  • Un système d’approvisionnement en énergie pour l’ensemble du complexe qui vise à doter Zibi d’un système sans émission de gaz carbonique d’ici 2020;
  • Une cible de 2 % ou moins des déchets produits par l’aménagement et la construction qui iront à l’enfouissement;
  • Une réduction de 90 % des émissions de gaz à effet de serre produites par le transport par rapport à la moyenne régionale en priorisant les déplacements à pied et à vélo et en installant des bornes de recharge pour les véhicules électriques;
  • Une diminution de moitié de la consommation d’eau comparativement à la moyenne régionale, les appareils ménagers qui consomment de l’eau seront hyper efficaces et de l’eau non potable servira à l’irrigation des espaces verts et aux dispositifs de chasse d’eau;
  • Une augmentation radicale de la biodiversité (400 %) comparativement aux niveaux actuels constatés sur le site;
  • Des solutions d’habitation pour un vaste éventail de locataires et d’acheteurs, et un avantage préférentiel accordé à des entreprises locales et socialement responsables pour la location de certains espaces commerciaux;
  • Un travail soutenu de concert avec la collectivité Algonquin-Anishinabe de sorte à entraîner des retombées tangibles et durables pour les générations actuelles et futures, et ainsi créer un nouveau modèle de collaboration entre les promoteurs privés et les Premières Nations du Canada.

Un élément central de l’engagement de Windmill et de Dream envers les Premières Nations et le cadre de One Planet Community est la création, par la Première Nation Algonquin-Anishinabe, d’un comité consultatif sur l’intégrité. Le comité est composé de particuliers qui croient en l’importance de la durabilité et qui souhaitent assurer l’intégrité et la convenance du projet Zibi eu égard aux questions relatives à la culture, au patrimoine et au développement socioéconomique des Premières Nations.

Pooran Desai OBE, cofondateur de Bioregional et directeur international du programme des collectivités One Planet a eu ces mots à dire :

« Si tout le monde sur la planète consommait les ressources naturelles au même rythme que le Canadien moyen, il nous faudrait quatre planètes pour subvenir à nos besoins. Les collectivités One Planet, comme Zibi, sont des endroits où il est facile, intéressant et abordable de vivre heureusement et en santé tout en respectant les limites écologiques de notre planète. Nous sommes ravis de lancer la collectivité phare au Canada du réseau One Planet avec un projet si novateur et ambitieux que Zibi qui établit une nouvelle norme en développement durable au pays. Windmill fait preuve de leadership à l’échelle mondiale et nous sommes heureux que Zibi fasse maintenant partie de notre réseau de quartiers les plus écologiques au monde. »

Rodney Wilts, associé de Windmill Development, a déclaré :

« Cette homologation du projet Zibi par Bioregional, et les activités de planification et de surveillance qu’elle implique, contribuent à nous rapprocher de notre objectif qui est de créer une des collectivités les plus durables du monde Nous ne faisons pas que nous soucier des économies d’énergie, d’eau et des ressources de nos immeubles, nous nous préoccupons tout autant d’inciter et d’aider les résidants, les visiteurs et les commerces qui s’y installent à adopter des comportements favorisant la durabilité. »

Jason Lester, vice-président principal au développement urbain de la société Dream, a précisé :

« Joindre les rangs des One Planet Communities, c’est beaucoup plus que d’obtenir un label d’approbation. C’est un engagement à long terme de voir se réaliser notre projet audacieux et de continuer à travailler sans relâche à l’établissement d’une collectivité meilleure grâce à la durabilité. »

Pour sa part, Brenda Odjick, présidente du comité consultatif Algonquin- Anishinabe sur l’intégrité, a déclaré:

« Windmill a tendu la main de l’amitié à la Nation Algonquin-Anishinabe people. Jamais auparavent un promoteur privé n’a-t-il fait preuve d’un tel esprit d’inclusion et de collaboration dans cette partie du Canada, et de respect envers les valeurs algonquinesanishinabe liées à l’environnement et à la collectivité. »

-30-

Renseignements généraux :

Plan d’action One Planet de Zibi 
À propos de One Planet Living
Les One Planet Communities de Bioregional
zibi-i-site

À propos de Bioregional

Bioregional est un organisme de bienfaisance enregistré et une entreprise sociale maintes fois primée au Royaume-Uni, prend fait et cause pour une meilleure façon de vivre, une façon plus durable. De concert avec ses partenaires, elle travaille à créer des lieux où les gens peuvent mieux vivre, travailler et faire des affaires. Son but est simple. Bioregional veut que l’exécution de ses projets incite et permette aux gens de vivre des vies saines et heureuses à la mesure des limites de ce que la planète à a nous offrir, tout en conservant de l’espace pour la flore et la faune. Elle désigne ce concept comme étant celui de One Planet Living. Depuis sa fondation en 1994, cet organisme a mis sur pied un certain nombre d’entreprises associées pour étendre et poursuivre sa mission de bienfaisance, et parfois détient certains intérêts dans ces entreprises.

À propos de Windmill

Windmill est une société visionnaire vouée à la transformation des pratiques habituelles de développement en s’assurant que tous ses projets soient exemplaires sur le plan écologique, social et du rendement financier. Chacun de ses projets est pensé, conçu et réalisé en vue de protéger et de rehausser l’attrait de la collectivité locale et notre écosystème. Windmill est le seul promoteur en Amérique du Nord à avoir obtenu le label LEED Platine pour tous ses projets à usage mixte. Au nombre des projets déjà réalisés, soulignons The Currents, un centre des arts d’interprétation jumelé à une tour d’habitations en copropriété dans le quartier Wellinton Ouest d’Ottawa, et un modèle de collectivité durable à Victoria désignée comme une des 16 réalisations d’importance par l’Initiative climatique Clinton.

À propos de Dream

Dream (TSX:DRM) est un des chefs de file des sociétés immobilières au Canada et gère des actifs d’environ 14,7 milliards de dollars en Amérique du Nord et en Europe. Le champ d’action de la société comprend l’aménagement de terrains résidentiels, la construction d’habitations et d’immeubles en copropriété, la gestion d’actifs pour trois fonds de placement inscrits à l’indice TSX, et un fonds de placement diversifié, des fonds de biens durables, l’investissement et la gestion d’infrastructures canadiennes d’énergie renouvelable, en plus de détenir des biens à usage commercial. Les projets d’aménagement de Dream comprennent celui du district historique de la distillerie de Toronto et du Village des athlètes pour les Jeux panaméricains et parapanaméricains de Dream a fait ses preuves comme société novatrice et par sa capacité à structurer et à mettre en place des occasions intéressantes d’investissement.

À propos du comité consultatif Algonquin-Anishinabe sur l’intégrité

Le comité consultatif est apolitique, c’est un organisme qui formule des recommandations à Windmill Development sur des questions d’intérêt aux Algonquin-Anishinabe, notamment pour veiller à l’intégrité et au caractère approprié des aspects du projet Zibi qui touchent à la culture, au patrimoine et au domaine socioéconomique. Le comité a été créé par des femmes de la Première Nation Algonquin-Anishinabe et vise à oeuvrer de façon respectueuse de la culture en s’inspirant des pratiques ancestrales des Algonquin-Anishinabe.

Catégories : Blogue, Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués | Comments Off on Zibi, Ottawa devient la 10e One Planet Community au monde

WINDMILL ET DREAM LANCENT ZIBI, L’UNE DES COLLECTIVITÉS LES PLUS DURABLES DE LA PLANÈTE, EN PLEIN CŒUR DE LA REGION DE LA CAPITALE NATIONALE

Ottawa, le 24 février 2015 — Le Groupe Développements Windmill et la Dream Unlimited Corp. (TSX:DRM) ont fourni aujourd’hui des précisions sur l’un des plus grands projets de rénovation urbaine du Canada qui soit axé sur un plan directeur : la revitalisation des terrains industriels des îles Albert et des Chaudières et des berges du centre-ville de Gatineau.

Baptisé Zibi (#VoiciZibi), le projet de réaménagement du site de 40 acres que réaliseront Windmill et Dream sera constitué d’établissements commerciaux et de vente au détail, d’immeubles en copropriété, d’un hôtel, de plusieurs parcs et espaces verts riverains et d’un réseau de sentiers piétonniers et cyclables.

« Zibi représente une occasion d’aménagement unique pour la région de la capitale nationale », a déclaré Rodney Wilts, partenaire de Windmill. « Après plus de cent ans, les gens pourront enfin vivre, travailler, se divertir et apprendre dans l’un des secteurs les plus pittoresques et les plus historiques de la région. Nous sommes extrêmement ravis d’écrire ce nouveau chapitre de l’histoire de l’Outaouais. »

« Des investissements de plus de 1 milliard de dollars étant prévus, nous sommes déterminés à collaborer avec Windmill à cet important projet de rénovation urbaine », a ajouté Jason Lester, vice-président principal, Développement urbain, de Dream. « À travers l’Amérique du Nord et en Europe, Dream gère et met en valeur des biens immobiliers qui possèdent tous des caractéristiques uniques, innovatrices et passionnantes. Toutefois, en qualité de chef de file de l’immobilier au pays, nous croyons que ce projet est vraiment exceptionnel de par son caractère typiquement canadien, sa mixité d’usages dynamique et son approche avant-gardiste du développement durable. Il s’agit d’un projet d’aménagement tout à fait spécial dans notre portefeuille. »

Les partenaires en aménagement planifient transformer cette friche industrielle en l’une des collectivités polyvalentes les plus durables de la planète.

« Je félicite Windmill et Dream d’avoir reconnu la riche histoire, la géographie à couper le souffle et les paysages spectaculaires qui, ensemble, font des îles un endroit qui donne à la capitale sa personnalité, a précisé M. Kristmanson, Ph. D., premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale. Nous sommes enthousiastes à l’idée de poursuivre notre étroite collaboration avec Windmill et Dream, les municipalités et la Première Nation algonquine pour veiller à ce que Zibi reflète les principaux intérêts de la capitale, y compris une meilleure connectivité, la conservation du patrimoine, l’accès aux chutes et l’aménagement d’espaces publics inspirants. »

Mot algonquin signifiant « rivière », Zibi est l’un des 200 noms qui ont été suggérés pour le site lors du concours lancé par Windmill l’été dernier. Le nom a été choisi pour évoquer à la fois la riche histoire des Algonquins dans le secteur et l’importance de la rivière des Outaouais pour la collectivité.

Grâce à l’aménagement de Zibi, la magnifique chute des Chaudières et les rapides de la rivière des Outaouais seront accessibles pour la première fois depuis l’établissement de la première scierie par Philemon Wright sur cet emplacement en 1808.

« C’est une merveille de la nature et une caractéristique importante de notre région, mais jusqu’à maintenant inaccessible et inconnue de la plupart des résidents et des visiteurs » a déclaré le maire d’Ottawa Jim Watson. « La vision de Windmill pour le projet Zibi revitalisera une partie d’Ottawa trop longtemps négligée et fera de cet espace précieux pour la ville et la région une destination qui plaira à tout le monde », a‑t‑il ajouté.

Windmill s’attend que les travaux d’assainissement de l’environnement commencent à l’automne et que le lancement des ventes se produise dans les mois à venir. Au cours de la première phase de l’aménagement de Zibi, on revitalisera trois propriétés industrielles qui constitueront des éléments d’une nouvelle composante axée sur la vente au détail, et on construira deux immeubles en copropriété de six étages le long des berges à Gatineau.

« Ce grand projet de réaménagement des anciens terrains de la compagnie Domtar revêt une grande importance pour la Ville de Gatineau » a déclaré le maire de Gatineau Maxime Pedneaud-Jobin. « Depuis de nombreuses années, Gatineau travaille à la revitalisation de son centre-ville, et la venue de ce grand projet interprovincial ne pouvait mieux s’intégrer à nos efforts.

Windmill et Dream utilisent le cadre établi par One Planet Communities pour orienter la planification du développement durable de Zibi. Le programme One Planet Communities vise à mettre en place un réseau des quartiers les plus écologiques du monde entier et à créer des endroits où il est facile, attrayant et abordable pour les gens de vivre en santé et heureux avec leur juste part des ressources de la Terre.

« Pour aménager une collectivité durable, nous envisagerons la création d’édifices à la fine pointe sur le plan de l’environnement », a conclu Rodney Wilts. « Mais nous verrons aussi à fournir les services, l’infrastructure et les éléments de design qui permettront aux personnes qui vivront et travailleront à Zibi de le faire facilement et d’une manière respectueuse de l’environnement. »

Téléchargez des fiches d’information et images : http://bit.ly/windmill2015

-30-

À propos de Windmill

Windmill est une entreprise visionnaire qui se voue à transformer les pratiques de développement traditionnelles, en veillant à ce que tous ses projets affichent un rendement écologique, social et financier exemplaire. Chacun de ses projets est conçu et réalisé avec l’objectif de protéger et d’améliorer la collectivité locale et notre écosystème. Windmill est le seul promoteur nord-américain à avoir réussi à décrocher la certification LEED Platine pour tous ses projets polyvalents. Parmi ses réalisations, mentionnons The Currents, centre des arts de la scène et immeuble en copropriété moderne sur la rue Wellington Ouest à Ottawa, et Dockside Green, collectivité durable modèle de Victoria qui fait partie des 16 projets triés sur le volet du Climate Positive Development Program de la Clinton Climate Initiative.

À propos de Dream

Dream (TSX:DRM) est l’une des principales sociétés immobilières canadiennes. Elle gère environ 14,7 milliards de dollars d’actifs en Amérique du Nord et en Europe. Parmi ses activités, mentionnons l’aménagement de terrains, d’ensembles résidentiels et d’immeubles en copropriété, la gestion des actifs de trois sociétés de placement immobilier inscrites au TSX et d’une société diversifiée de placement non traditionnel dans des biens durables, des investissements dans l’infrastructure canadienne d’énergie renouvelable et la gestion de celle-ci, et la propriété de biens immobiliers commerciaux. Entre autres projets d’aménagement de Dream, on trouve le Distillery Historic District de Toronto et le Village des athlètes des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015. Dream est bien connu pour son esprit d’innovation et sa capacité de localiser, de structurer et de réaliser des possibilités d’investissement passionnantes. Pour vous renseigner davantage, veuillez visiter www.dream.ca.

Renseignements :

Annie Boucher
613-863-3702

boucher@fusecommunications.ca

 

 

Catégories : Communiqués, Nouvelles, Nouvelles et communiqués | Comments Off on COMMUNIQUÉ

Gatineau approuve la demande de modification de zonage; début des travaux prévu en 2015

Ottawa, le 20 novembre 2014 – Le Groupe Développements Windmill a reçu le feu vert pour mettre en œuvre ses plans de transformation des anciens terrains de Domtar en vue d’en faire un spectaculaire modèle de durabilité accessible dans la région.

Mardi dernier, le conseil municipal de Gatineau a approuvé à l’unanimité les plans de réaménagement de Windmill pour le site de Brownfield, qui chevauche les îles de la Chaudière et Albert et la zone riveraine adjacente du centre-ville de Gatineau. Le conseil municipal d’Ottawa a approuvé les plans de Windmill le 8 octobre dernier.

« Nous ne pouvions pas espérer un meilleur accueil à notre proposition de la part du conseil municipal de Gatineau », a déclaré Rodney Wilts, partenaire, Groupe Developments Windmill. « Le soutien du conseil municipal et du service d’urbanisme nous ont beaucoup encouragés. »

Au cours des douze derniers mois, Windmill s’est engagé dans le processus de consultation probablement le plus long de l’histoire de la Ville pour un projet d’aménagement privé : le Groupe a, entre autres, reçu près de 2 000 résidents d’Ottawa et de Gatineau lors de trois journées « portes ouvertes ».

« Le public et les intervenants ont accueilli à bras ouverts notre vision d’une communauté durable de calibre mondial, accessible à tous et respectueuse de son magnifique environnement et de son patrimoine unique », a affirmé Rodney Wilts. « Nous avons vraiment hâte de voir notre vision se réaliser. »

Les prochaines étapes du projet comprennent la décontamination du site et le lancement du centre de ventes au printemps. Le début des travaux est prévu pour 2015.

Dates clés et principales étapes

  • Le Groupe Developments Windmill signe un accord pour acquérir les terrains de Domtar d’Ottawa et de Gatineau – Le 4 décembre 2013
  • Windmill et le collège Algonquin signent un protocole d’entente (PE) pour que les étudiants jouent un rôle dans l’aménagement de la nouvelle communauté – le 10 avril 2014
  • Le conseil municipal d’Ottawa approuve la modification de zonage – le 8 octobre 2014
  • Le conseil municipal de Gatineau approuve à l’unanimité la modification de zonage – le 17 novembre 2014

À propos de Windmill

Windmill est une entreprise visionnaire qui met tout en œuvre pour transformer les pratiques d’aménagement traditionnelles en veillant à ce que chacun de ses projets affiche un rendement écologique, social et financier exceptionnel. La protection et la mise en valeur des collectivités et des écosystèmes est au cœur de l’ensemble de ses activités de conception et de construction. De plus, Windmill est le seul et unique promoteur immobilier nord-américain à avoir obtenu la certification LEED Platine pour l’ensemble de ses projets à usage mixte. Parmi les projets que le Groupe a menés à bien, citons The Currents, un centre des arts de la scène et immeuble en copropriété moderne dans le quartier Wellington Ouest d’Ottawa, et le projet Dockside Green, un modèle de communauté durable réalisé à Victoria qui fait partie des 16 projets triés sur le volet du Climate Positive Development Program de la Clinton Climate Initiative.

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec : 

Annie Boucher
(613) 863 3702
boucher@fusecommunications.ca

 

Catégories : Blogue, Nouvelles, Nouvelles et communiqués | Comments Off on Le projet des îles de la Chaudière de Windmill : derniers obstacles surmontés

Ottawa, le 30 octobre 2014 – La Ville de Gatineau et le Groupe Développements Windmill invitent le public à assister à un événement Portes ouvertes afin de voir les plans pour les anciennes terres de Domtar, le jeudi 13 novembre de 16 h à 18 h 30, après quoi il y aura une assemblée publique dès 18 h 30.

Au moyen de réaménagements respectueux de l’histoire et de l’environnement, Windmill, l’un des promoteurs immobiliers les plus verts du Canada, projette de construire la collectivité la plus durable du monde sur les îles Chaudière et Albert et en bordure de la rivière au centre-ville de Gatineau.

« Il s’agira de la dernière réunion de consultation publique avant que notre demande d’aménagement soit présentée au Conseil de Gatineau, à Gatineau, d’expliquer Rodney Wilts, Associé, Groupe Développements Windmill. La participation à nos autres consultations publiques nous a ravis et nous anticipons l’occasion de rencontrer les résidents et les parties intéressés de Gatineau pour entendre ce qu’ils pensent de nos plans ».

Les conseillers municipaux d’Ottawa ont approuvé la demande de modification du zonage des anciennes terres de Domtar le 8 octobre 2014.

On trouvera des renseignements supplémentaires sur la demande présentée à la Ville de Gatineau sur le site web.

Pour s’inscrire a l’événement, veuillez visiter le site : www.the.isles.ca ou www.les-iles.ca

Les médias sont invités à l’événement.

Horaire détaillé
16 h à 18 h 30 – Le public peut voir les maquettes du projet de rénovation urbaine Chaudière et avoir des échanges avec les représentants de Windmill.
Endroit : L’Agora de la Maison du Citoyen, 25, rue Laurier

18 h 30 – Le public est invité à formuler des commentaires sur les plans et à poser des questions à un groupe d’experts dont feront partie des conseillers municipaux de Gatineau ainsi que Jeff Westeinde du Groupe Développements Windmill.
Endroit : Salle des Fêtes, Maison du Citoyen, 25, rue Laurier

Principaux faits/dates
• Le Windmill Development Group signe un accord pour acheter les terres de Domtar d’Ottawa et Gatineau le 4 décembre 2013.
• Plus de 900 personnes assistent à la consultation publique de Windmill qui se tient au Musée canadien des civilisations le 11 décembre 2013.
• Les demandes d’aménagement de Windmill sont présentées à la Ville d’Ottawa et à la Ville de Gatineau le 22 avril 2014.
• Près de 300 personnes assistent à la deuxième consultation publique le 24 juin 2014 au Musée canadien de la guerre.
• Le Conseil municipal d’Ottawa approuve la modification du zonage des anciennes terres de Domtar le 8 octobre 2014.

Au sujet de Windmill
Windmill est une entreprise visionnaire dévouée à transformer les pratiques de promotion immobilière conventionnelles en veillant à obtenir des rendements écologiques, sociaux et financiers exemplaires dans le cadre de tous ses projets. Chaque projet Windmill est conçu, élaboré et construit de façon à protéger et à améliorer la collectivité locale et notre écosystème. Windmill est le seul promoteur d’Amérique du Nord à avoir obtenu la certification LEED Platinum pour tous ses projets à utilisation mixte. Les projets achevés comprennent The Currents, un centre d’arts de la scène et une tour d’habitation en copropriété moderne dans le quartier Wellington Ouest d’Ottawa, ainsi que Dockside Green, une collectivité durable modèle à Victoria, qui a été nommée l’un des 16 projets immobiliers Climate Positive dans le cadre de la Clinton Climate Initiative.

Pour plus de renseignements :

Annie Boucher
613.863.3702
boucher@fusecommunications.ca

Catégories : Blogue, Nouvelles, Nouvelles et communiqués | Comments Off on Assemblée publique au sujet de l’ancien ensemble de terres de Domtar, le 13 novembre à Gatineau

Ottawa, le 27 octobre 2014 – La société Windmill Developments, dont le siège se trouve à Ottawa, prouve une fois encore qu’elle est un chef de file lorsqu’il s’agit de réinventer la façon dont les gens vivent et travaillent au centre-ville d’Ottawa.

Ces visionnaires de la promotion immobilière écologique ont annoncé qu’ils construisent la première et unique tour commerciale en copropriété de classe A au cœur du centre-ville d’Ottawa, à côté de Cathedral Hill, leur immeuble en copropriété résidentiel.

Situés au cœur de l’ÉcoDistrict du centre d’Ottawa, dans la zone d’avant-garde du centre-ville, les immeubles à bureaux en copropriété fourniront aux entreprises et aux sociétés sans but lucratif une occasion unique de constituer un avoir propre avec de l’argent qui se serait sinon évaporé pour payer le loyer pour de l’espace de bureau.

« Nous avons passé beaucoup de temps à examiner les pratiques exemplaires et à imaginer de meilleures façons dont les gens peuvent vivre et travailler », de déclarer Rodney Wilts, partenaire, Windmill Developments. « En fournissant aux entreprises et aux associations professionnelles un moyen de se constituer un avoir propre à l’avenir en étant propriétaire d’un espace dans l’un des quartiers les plus désirables du centre-ville est une solution dont chacun sort gagnant, nous autant que les entreprises. »

Alors que des villes de classe mondiale comme Chicago, New York et Toronto ont fait leur le concept de l’immeuble à bureau en copropriété, la tour à bureaux de 14 étages de Cathedral Hill sera le premier immeuble à bureaux de direction en copropriété d’Ottawa. Ce qui est plus impressionnant encore, c’est que Windmill a l’intention d’en faire l’un des immeubles les plus verts d’Ottawa.

« Comme toujours, nous prenons en point de mire les objectifs de durabilité et de rendement élevés dans le cadre de ce projet, de déclarer M. Wilts. Nous projetons d’utiliser les meilleurs technologies et matériaux, non seulement pour rendre cet immeuble plus sain pour les propriétaires et leurs employés, mais également plus efficace et durable ».

Principales caractéristiques

L’immeuble, qui offrira quelques-uns des panoramas les plus superbes d’Ottawa, notamment la rivière des Outaouais, les collines de la Gatineau, les plaines Le Breton et le projet de réaménagement Chaudière, dont Windmill est l’auteur, proposera également les caractéristiques suivantes :
La conception éconergétique et durable qui est la marque de Windmill, aboutit à une réduction des coûts d’énergie pour les propriétaires, ainsi qu’à un environnement de travail sain pour les employés.

La proximité de commodités comme des restaurants, la Cité parlementaire et des institutions nationales.

Une note de 95 % pour l’accessibilité piétonnière, plus l’un des meilleurs accès de la ville à la plaque tournante des transports en commun, y compris des pistes cyclables et le futur TLR (train léger sur rails).

Des plans d’étage adaptables, des salles de conférence partagées, des douches communes et un stationnement de bicyclettes sécurisé figurent parmi d’autres commodités.

Les prix des unités commencent à 187 000 $. Pour plus de renseignements, visitez le site www.whylease.ca

Événement de lancement
Le public et les médias sont invités à se joindre à Windmill pour le lancement de ce remarquable immeuble à bureaux en copropriété qui n’a pas son pareil :

Le mardi 4 novembre 2014
De 17 h à 19 h 30
Rideau Club, Salon Pearson
99, rue Bank, 15e étage

Pour s’inscrire : www.whylease.ca

Au sujet de Windmill

Windmill est une entreprise visionnaire dévouée à transformer les pratiques de promotion immobilière conventionnelles en veillant à obtenir des rendements écologiques, sociaux et financiers exemplaires dans le cadre de tous ses projets. Chaque projet Windmill est conçu, élaboré et construit de façon à protéger et à améliorer la collectivité locale et notre écosystème. Windmill est le seul promoteur d’Amérique du Nord à avoir obtenu la certification LEED Platinum pour tous ses projets à utilisation mixte. Les projets achevés comprennent The Currents, un centre d’arts de la scène et une tour d’habitation en copropriété moderne dans le quartier Wellington Ouest d’Ottawa, ainsi que Dockside Green, une collectivité durable modèle à Victoria, qui a été nommée l’un des 16 projets immobiliers Climate Positive dans le cadre de la Clinton Climate Initiative.

Pour plus de renseignements :

Annie Boucher
613.863.3702
boucher@fusecommunications.ca
www.whylease.ca

Catégories : Blogue, Nouvelles, Nouvelles et communiqués archivés | Comments Off on Windmill Developments, entreprise visionnaire, construit les premiers immeubles à bureaux en copropriété au centre-ville d’Ottawa
Billets antérieurs